Inscription à la newsletter JLR
 

7 perspectives pour le commerce physique en 2015

JLR par son activité est le témoin privilégié des évolutions en cours au sein du monde du commerce. Nos échanges avec nos clients ainsi que la lecture de la presse spécialisée dans le commerce de détail nous amènent à prévoir les différents courants selon nous qui contribuent à façonner les nouveaux modèles de vente en boutique.

1 : Le développement des ventes en ligne

La tendance sera confirmée et amplifiée, touchant de nouvelles catégories de biens (produits de luxe par exemple) ce qui représente une menace directe pour le commerce physique qui est condamné à s’adapter (combinaison site marchand et boutique).

2 : Convergence entre web et boutique

La seconde tendance induite  est l’achat sur Internet et la prise en magasin, la boutique jouant le rôle de dépôt et de point de retrait pour les marchandises vendues : c’est le Click and Collect.

3 : Le passage du virtuel au physique

Aussi étrange que cela puisse paraitre de grands noms du commerce virtuel ouvrent des commerces physiques. Ce phénomène à contre-courant de la tendance actuelle semble se généraliser mais ne concerne pour l’instant que des géants d’internet. On peut notamment citer LDLC qui est bien lancé ou le dernier en date : Google, qui a ouvert une boutique à Londres le 11 mars 2015.

4 : Des points de vente de plus en plus attractifs et ludiques

Attirer le client en boutique passe de plus en plus par une mise en scène, où « l’expérience  client » est valorisée. Le phénomène est surtout notable dans l’univers du luxe et de l’habillement.

5 : Le développement des règlements avec son mobile

PayPal, Google Wallet, Square Wallet sont de plus en plus utilisés pour les règlements avec téléphone mobile, et selon le cabinet Forrester, le phénomène va aller en s’amplifiant. Cela est certainement valable pour les Etats-Unis mais demeure embryonnaire en France.

6 : La personnalisation des offres

La technologie permet d’identifier et de suivre de façon chirurgicale les attentes des clients et d’y répondre de façon précise. Nous sommes à l’opposé du marketing et de la communication de masse. Nous sommes à l’ère des offres personnalisées (en particulier dans les activités d’équipement de la personne…vêtements, maroquinerie…).

7 : Une population de clients au pouvoir d’achat en berne

L’impact de la crise économique sur le pouvoir d’achat va forcer les responsables de boutiques et d’enseigne à maintenir des prix bas, et/ou multiplier les offres promotionnelles.

En conclusion la tendance actuelle du retail est à l’innovation technologique et commerciale. Bien que la France soit en retard sur d’autres pays dans l’utilisation de ces nouvelles technologies on ne peut nier qu’elles font parties du commerce de demain.

Crée mardi 31 mars 2015

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT