Inscription à la newsletter JLR
 

Où en est la franchise en 2015 ?

Le dernier salon de la Franchise en mars 2015 (Franchise Expo à Paris), révèle un nombre décroissant d’exposants et de visiteurs. La question est de savoir si ce mode de développement commercial est toujours aussi pertinent.

Ou en est la franchise en 2015 ?

 

 

 

 

 

 Un environnement économique difficile pour franchiseurs et franchisés

Quelle que soit l’activité, le nombre de candidats à la franchise semble ne pas fléchir, même si ces derniers deviennent plus regardants sur leur choix d’enseigne. La constitution du dossier s’est complexifiée en particulier en matière de financement auprès des banques qui sont devenues plus exigeantes sur les montages financiers.

 Le fait de s’appuyer sur une enseigne rassure et maximise les chances de boucler les projets de démarrage.

Côté franchiseur l’exigence est plus forte, plus sélective en matière de profil. Celui de l’entrepreneur dynamique capable de gérer un point de vente dans un contexte économique plus difficile est bien sûr privilégié.

 Un outil d’expansion qui doit être bien pensé selon le secteur d’activité

Certains secteurs, plus affectés que d’autres par la crise économique de ces dernières années comme le textile (en première ligne de la concurrence Internet) sont plus enclins à recourir à la franchise.

Toujours dans le textile mais du côté franchisés, ce contexte hostile rappelle combien la notoriété, l’organisation administrative et le marketing d’une enseigne sont des biens précieux pour lancer une activité en boutique. En outre ce modèle semble favoriser le niveau du Chiffre d’Affaire et des revenus. Ainsi, selon une étude parue début 2015 par le Cabinet Xerfi, la franchise permet aux commerçants du secteur de la mode d’accroitre leurs revenus. Selon la Fédération Française de la Franchise (FFF) le taux de résultat d’exploitation moyen des franchisés dans ce secteur est de 3.5% contre 3.1% pour les indépendants.

Pour aller plus loin nous vous invitons à vous tourner vers l’ouvrage de Gabriel Giraud du Cabinet Xerfi « La Franchise, une forme de commerce en vogue dans la mode »

En conclusion, le choix de la franchise demeure pertinent. Selon les chiffres donnés par la FFF, malgré un fléchissement en 2013, le nombre de franchiseurs (1 796 en 2014) et de franchisés (68 171 en 2014) ne cesse de croitre depuis 2003. Certains secteurs sont plus dynamiques que d’autres, comme l’alimentaire, le service à la personne et la restauration rapide. Pour les enseignes en devenir qui manquent de fonds propres, la Franchise reste l’outil principal de développement.

Crée mercredi 22 juillet 2015

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT