Magasin de jouets : une activité complexe

Nous avons, dans le cadre de notre activité d'informatisation des points de vente, découvert les spécificités de l'activité des boutiques de jouets. Nous vous proposons d'en aborder quelques unes et leurs conséquences en matière d'organisation.

Les conseils de JLR sur les logiciels de gestion des magasins de jouets

Un marché jeune et encore artisanal

Le commerce du jouet n'en est qu'à ses débuts. On peut dire que d'un point de vue historique, ce produit de consommation est récent pour n'être apparu en tant que tel que dans les années cinquante. Aujourd'hui encore, le marché est éclaté, pas mature, un marché d'offre avec énormément de références articles. Il est donc quasiment impossible d'ouvrir un magasin de jouets sans s'appuyer sur une centrale d'achats afin de faire face à la concurrence des grandes surfaces de type supermarchés.

De plus, la population des commerçants de jouets indépendants est peu familière de l'informatique. Beaucoup d'entre eux sont convaincus que l'on peut s'en passer dans leur activité, et que l'on peut gérer cinq boutiques sans y recourir. Nous sommes convaincus du contraire à l'instar des boutiques qui nous ont fait confiance.

 

Un référentiel articles important

Ce qui frappe dans un magasin de jouets est le nombre conséquent d'articles référencés avec pour 90% d'entre eux un faible taux de rotation. On pourrait résumer la chose en disant que l'activité du commerce du jouet est l'exact contraire du commerce alimentaire. Dans le cas d'un réseau de magasins intégrés ou non, va se poser deux problématiques :

  • l'intégration du référentiel article de la centrale vers les back office des boutiques ;
  • la remontée des chiffres des ventes des articles autres que ceux envoyés par la centrale. En effet, les boutiques peuvent travailler avec différents fournisseurs dont les performances sont connues du seul patron de magasin.

 

Une saisonnalité des ventes forte

magasin_de_jouet

La saisonnalité des ventes est très forte. Vous comprendrez aisément que 50% du C.A d'une boutique de jouets se fait en fin d'année à l'occasion des Fêtes de fin d'année.

Du point de vue de la trésorerie cela vous force à entretenir de bonnes relations avec votre banquier qui vous permettra de vivre sur des lignes de crédit en attendant les rentrées d'argent du mois de janvier.

Autre conséquence de cette saisonnalité, les règlements des fournisseurs à 180 jours. La remise en cause de cette pratique par la Loi sur la Modernisation de l'Economie (LME adoptée en août 2008) qui ramène ce délai de règlement à 60 jours complique un peu plus la rentabilité du commerce du jouet en France.

 

Un stockage des biens dans le magasin de jouets

Se pose également la cruciale question du stockage des articles. Cela se fait en général sur le lieu de vente, ce qui implique dans la surface total du magasin de réserver 30% à 40% au lieu de stockage. En conséquence le coût d'achat ou de location du lieu de vente s'en trouve surenchéri. Ce lieu doit également être bien protégé (et même blindé) afin d'éviter les désagréments du cambriolage.

Pour conclure, les logiciels de caisse comme Retail Pro et XL Pos répondent aux attentes des gérants de boutiques de jouets. Le point crucial à valider avec attention, est l'échange des informations entre la centrale et le magasin, par exemple, le logiciel est-il capable de gérer le multi-code barre ? On peut avoir en effet jusqu'à 13 codes différents pour un seul article. Un intégrateur spécialisé vous aidera à vérifier les points sensibles de ce type lors de votre projet d'informatisation de votre boutique de jouets.

Crée mercredi 19 décembre 2012


HAUT