Logiciel de boutique de luxe : penser à l'international dès le début

Si vous avez l'embarras du choix dans les logiciels de caisse pour l'informatisation de vos points de vente en France, il en va autrement dès que vous avez la volonté de vous développer à l'international.Nous allons prendre comme exemple le secteur du prêt-à porter de luxe, où il est rare de lancer son propre réseau de distribution sans penser  rapidement à l'international.

illustration_pendentif

« L'élément déterminant qui va peser dans la prise de décision de l'investissement est la date d'ouverture de la première boutique à l'international ».

Tous les projets d'ouverture de boutique que nous avons rencontrés en la matière, se sont conçus en deux temps : le premier magasin à Paris, les second et troisième quelque part entre Londres et Tokyo.

Gestion d'une boutique de luxe

Parmi les logiciels répondant aux contraintes des points de vente à l'étranger vous trouverez Retail Pro, logiciel américain commercialisé par JLR, particulièrement implanté dans le secteur du luxe. Nous y trouvons en effet des PME et autres start-up qui doivent concilier plusieurs variables contradictoires :

  • Acquérir un logiciel de caisse capable d'intégrer les spécificités de leur métier (gestion de la taille, couleur, matière, fabrication sur demande…)
  • Avoir un système de gestion de point de vente pouvant s'installer sur une infrastructure complexe (sites déportés) intégrant la gestion d'un site Internet marchand.
  • Pouvoir répondre aux contraintes locales (gestion du multidevise, multilingue, multi fiscalité…).
  • Adopter  dès l'ouverture de la première boutique l'infrastructure et les procédures pouvant absorber la montée en puissance de l'ouverture successive des caisses à l'étranger.
  • Disposer avec l'intégrateur de solutions se points de vente choisi,  d'un support international de qualité tant pour les installations que pour la maintenance (en langue locale par exemple).

illustration_boutique_luxe

Cela peut être contradictoire car l'investissement financier pour la simple ouverture d'une boutique avec un unique point de vente mais dans la perspective internationale, peut se révéler important pour une société dans ses débuts. L'élément déterminant qui va peser dans la prise de décision de l'investissement est la date d'ouverture de la première boutique à l'international. En effet, si cet évènement est suivi dans les douze à seize mois de celle du point de vente à l'étranger il faudra prévoir dès le début le budget adéquat. Dans le cas contraire, le client peut être tenté de faire un investissement de court terme, acheter un logiciel pour deux, trois ans, qu'il « jettera à la poubelle » quand il s'agira d'ouvrir à Londres ou Dubaï.

Cette variable « temps » n'est pas toujours la plus aisée à maitriser, et fait souvent partie du « pari sur l'avenir » que doit souvent faire le chef d'entreprise.

Crée mercredi 19 décembre 2012


HAUT