Du site marchand à la boutique et vice et versa

Dans le cadre des manifestations organisées par le CEFAC et les Chambres de commerce début 2012, un sondage a été réalisé afin de connaitre la perception que pouvaient avoir les clients du commerce de proximité.

Du site marchand à la boutique et vice et versa ?

A la question de savoir si Internet et le commerce en ligne pouvait être une menace pour les boutiques, 75% des personnes interrogées ont répondu par l'affirmative. Qu'en est-il vraiment ?

Vente physique et vente en ligne

Deux exemples démontrant que la vente en ligne va cohabiter et par certains aspects favoriser l'ouverture de points de vente, me viennent à l'esprit.
Le premier est celui du site « achatdesign.com » spécialisé comme l'on peut le deviner sur la vente de mobilier a décidé d'ouvrir des magasins et cela pour 2 raisons :

  • Rassurer les clients sur l'existence de la société et la qualité des produits en ligne qui peuvent être touchés, évalués par les clients (renouer le contact physique.
  • Toucher une clientèle qui pour une raison ou une autre n'achètera jamais ce type de bien en ligne.

Le second est celui d'un producteur de bougies parfumées haut de gamme, « synopsisparis.com » qui,  ayant lancé et pensé son activité uniquement à travers Internet, s'est bien vite rendu compte que ses produits, supposés flatter les sens, seraient plus accessibles dans une boutique.

Il se met donc en place une interaction permanente entre le site marchand et la boutique. Cela se traduit dans les demandes de nos clients qui lors de l'informatisation des caisses en magasin, se préoccupent d'entrée des interfaces avec le site existant ou à venir.

De la boutique au site marchand

A l'inverse, j'ai croisé ce propriétaire d'une boutique de jouets miniatures qui en créant son site marchand international (en priorité sur les pays francophones), a augmenté son chiffre d'affaire de +20%. D'une manière générale, et JLR n'y fait pas exception, le site marchand est un canal complémentaire à la vente traditionnelle et contribue à la stimuler. En ce qui nous concerne nous pouvons confirmer que notre catalogue en ligne participe à l'amélioration de notre visibilité sur la toile.

« Ce propriétaire d'une boutique de jouets miniatures, en créant son site marchand international, a augmenté son chiffre d'affaire de +20% »
Crée mercredi 09 octobre 2013


HAUT