Fashion

Gérer une activité de prêt à porter dans le « retail » est sans doute le plus complexe. En effet, il faut tenir compte à chaque saison des nouvelles tendances de la mode, acheter les modèles et volumes adéquats qui vont correspondre à la demande et permettre d'optimiser ses stocks.

L'angoisse de chaque commerçant dans la mode est de ne pas tomber en rupture sur les modèles les plus en « vogue » et ne pas « surstocker » des articles qui risquent de rester invendus à la fin de la saison.

La gestion des stocks dans sa planification doit être extrêmement rigoureuse si l'on souhaite optimiser ses marges. L'équation est loin d'être évidente. Pour cela il faut disposer d'un système de gestion très performant qui, se basant sur l'historique des ventes de plusieurs années va aider le commerçant à préparer ses achats.

Par ailleurs la déclinaison des modèles en taille et en couleur, voire en matière, multiplie les références en stock en magasin et complexifie les analyses des ventes.

La mode est clairement une activité saisonnière ; et ce qui a été vrai une année ne l'est pas forcément la suivante. Il faut donc pouvoir anticiper et préparer à l'avance les actions à mener sur ces périodes de forte activité comme les soldes ou les promotions. C'est un monde qui bouge...vite.

Le dénominateur commun reste le client, il faut donc être en mesure de recueillir les attentes du consommateur et d'attirer son attention sur les nouveautés. Dans le point de vente, il n'est pas rare qu'un client ou qu'une cliente présente une demi-douzaine d'articles en caisse ; les transactions doivent donc être rapides. Il est également important de conserver l'historique des achats afin de mieux conseiller son client notamment en matière de taille.

Les enseignes avec plusieurs magasins doivent pouvoir maîtriser en temps réel la situation des stocks de chaque point de vente et proposer l'article manquant immédiatement à la cliente. L'usage des tablettes ou « smart phones » est désormais indispensable aux vendeurs dans la boutique lorsqu'ils accompagnent le client dans sa quête.

Côté achats, les modèles sont systématiquement acquis grâce à des grilles de taille et de couleur, permettant ainsi de gagner du temps lors de la première collection ou du réassort. Les états de reporting par famille, par modèle ou par articles sont également indispensables pour prendre les bonnes décisions vis-à-vis des fournisseurs.

En clair, toute la chaine marchandise doit être sous contrôle notamment pour éviter la démarque (non négligeable dans ce type d'activité) : des commandes fournisseurs jusqu'à la vente en passant par les réceptions ou les transferts.

Le web est obligatoirement intégré au système de gestion des magasins. Les clients repèrent les nouveautés, vont en boutique pour valider leur choix et essayer, et acheter sur leur smartphone car ils bénéficient d'une promotion spécifique sur une boutique ou une période. Nous sommes dans le règne de l' « omni canal ».

.

.

>> Découvrez Retail Pro   >> Découvrez XL Soft   >> Découvrez Report One
............ ...........

Découvrez quelques-unes de nos références Fashion



HAUT