Notre site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement. Pour améliorer votre expérience, d’autres cookies peuvent être utilisés : vous pouvez choisir de les désactiver. Cela reste modifiable à tout moment via le lien Cookies en bas de page.


Le Blog des retailers
Blog Retail JLR – Actualité logiciels de caisse et matériel pour point de vente
 

Publications
récentes

Blog
Quelle caisse enregistreuse tactile pour vos magasins ?Modifié le 10 juil. 2024
Blog
Gestion des stocks : tout savoirModifié le 10 juil. 2024
Blog
Comment devenir un commerce de detail éco-responsable ?Modifié le 10 juil. 2024

Gestion des stocks : tout savoir

Blog
Modifié le 10 juil. 2024Gestion des stocks : tout savoir

Gestion des stocks : Définition  

La gestion des stocks, ou inventory management, consiste à superviser les biens et les matériaux qu'uncommerceutilise pour fabriquer ou vendre des produits. Le but est de maintenir un niveau de stock suffisant pour satisfaire les commandes des clients, tout en réduisant les coûts et les risques associés au stockage. 

Une gestion efficace des stocks, accompagnée d'audits réguliers, assure que les bonnes quantités d'articles sont disponibles au bon endroit pour répondre à la demande. 

Dans le domaine du e-commerce, l'inventory management est particulièrement crucial car les commerçants en ligne font face à des défis spécifiques : 

  • Gestion des stocks sur plusieurs canaux 

  • Utilisation de produits à rotation rapide 

  • Grandes fluctuations de la demande 

  • Gestion des retours 

Pourquoi la gestion des stocks est-elle fondamentale pour la supplychain ?nbsp; 

Un système cohérent de gestion des stocks augmente l'efficacité de la chaîne d'approvisionnement et réduit les coûts de stockage. Il est important que votre équipe supplychain assure la mise en place d'un système de gestion des stocks performant. 

La gestion des stocks influence directement la trésorerie de l'entreprise, affectant ainsi sa capacité à opérer efficacement. 

En résumé, l’inventory management est essentiel au succès de la supplychain, car il permet de maintenir un équilibre optimal entre l'offre et la demande, de réduire les coûts, d'améliorer la satisfaction des clients et de minimiser les risques opérationnels. 

Qu’est-ce que la gestion des stocks en comptabilité ?nbsp; 

La comptabilité des stocks concerne l'évaluation et l'enregistrement des variations des actifs. 

Dans ce domaine, les stocks incluent trois catégories de biens : les matières premières, les produits en cours de fabrication et les produits finis. 

Un système comptable précis de gestion des stocks permet de suivre les modifications à chaque stade de production, et d'ajuster les valeurs des actifs et les coûts en conséquence. 

Quel est le processus de la gestion des stocks ? 

La gestion des stocks, surtout dans le e-commerce, implique le suivi et le contrôle des stocks depuis les fournisseurs jusqu'à l'entrepôt, puis aux clients. 

Étape 1 : Achats 

Les achats consistent à approvisionner et à acquérir les biens, matériaux, équipements et services nécessaires à la production et à la vente. Le responsable des achats ou l’équipe émet un bon de commande, un document contraignant indiquant les besoins de l'entreprise, envoyé au fournisseur qui livre les biens ou services à la date prévue. La gestion des stocks détermine la quantité à commander, le moment et les économies potentielles. 

Étape 2 (optionnelle) : Production 

La production transforme les composants en produit fini. Toutes les pièces et matériaux utilisés sont suivis via une nomenclature pour comprendre la capacité de production et les coûts. 

Étape 3 : Contrôle des stocks 

Le contrôle des stocks organise et maintient les marchandises et matières premières achetées ou fabriquées avant leur vente, en assurant des niveaux minimums et maximums pour chaque produit. Cela nécessite un audit efficace et une optimisation de l'entrepôt pour garantir que les bonnes quantités sont stockées aux bons endroits. 

Étape 4 : Gestion des commandes 

La gestion des commandes implique le traitement et l’exécution des commandes clients, comprenant plusieurs étapes : préparation, emballage, expédition, gestion des retours, service client et gestion d’entrepôt. La satisfaction client étant importante, ce processus doit être optimisé fréquemment. 


Étape 5 : Rapport sur les stocks 

Le rapport sur les stocks consiste à enregistrer et analyser les données de vente et de stock pour prendre des décisions éclairées. Cela inclut le suivi de plusieurs métriques pour comprendre les coûts entrants et sortants, et alimente des processus d’optimisation tels que la prévision de la demande et la planification des stocks, garantissant une allocation budgétaire et des systèmes efficaces pour le succès de l'entreprise. 

Quelles sont les différentes techniques de gestion des stocks ? 

Peu importe la taille de votre entreprise, l'adoption de certaines techniques courantes de gestion des stocks peut vous aider à reprendre le contrôle de vos inventaires. 

Juste-à-temps (JIT) 

Le système JIT minimise les stocks en les commandant et en les utilisant uniquement lorsque nécessaire, réduisant ainsi les coûts et les risques de stockage. Cependant, une mauvaise gestion peut entraîner des pénuries. 

Stock de Sécurité 

Cette méthode maintient des stocks supplémentaires pour se prémunir contre les hausses imprévues de la demande et les interruptions de la chaîne d'approvisionnement, réduisant les ruptures de stock et les pertes de ventes. Cependant, elle peut immobiliser des capitaux dans des stocks invendus, posant des problèmes de trésorerie. 

Méthode ABC 

La méthode ABC classe les stocks en différentes catégories en fonction de leur contribution aux bénéfices, suivant le principe de Pareto. Cela aide à prioriser les décisions budgétaires, marketing et d'achat. 

Premier entré, premier sorti (FIFO) 

Le FIFO valorise les stocks en vendant d'abord les articles les plus anciens. Cela simplifie la comptabilité des stocks et assure une valorisation correcte lors du calcul du coût des marchandises vendues. Cependant, il peut être inadapté en cas de volatilité des prix. 

Dernier entré, premier sorti (LIFO) 

Contrairement au FIFO, le LIFO vend d'abord les articles les plus récents, laissant les anciens en stock. Cette méthode peut donner une image inexacte de la valeur des stocks et n'est pas acceptée par les normes comptables internationales et les lois fiscales de nombreux pays. 

Dropshipping 

Le dropshipping externalise la gestion des stocks au fournisseur, qui expédie directement au client. Cela réduit les frais généraux, mais peut compromettre l'expérience client et le contrôle qualité. 

Inventaire géré par le fournisseur 

Cette technique permet à un fournisseur de donner ses marchandises à un détaillant sans paiement initial. Le détaillant ne paie les marchandises que lorsqu'elles sont vendues. 

Cross-docking 

Le cross-docking élimine presque la nécessité de détenir des stocks en expédiant immédiatement les produits reçus à un entrepôt après triage. 

Inventaire tournant ou comptage cyclique 

Cette technique consiste à compter régulièrement une petite quantité de stocks, évitant ainsi un inventaire complet. Cela permet de valider régulièrement les niveaux de stocks. 

Quantité économique de commande (EOQ) 

Le système EOQ détermine la quantité optimale de commande pour minimiser les coûts de détention et de commande. Il utilise une formule spécifique pour calculer les quantités de réapprovisionnement idéales pour chaque SKU, optimisant ainsi le processus de réapprovisionnement. 

Et surtout, n’oubliez pas de vous équiper d’une caisse enregistreuse. Si possible, connectée au système de gestion des stocks :Une caisse enregistreuse moderne est souvent connectée à un logiciel de gestion des stocks. Chaque fois qu'un produit est vendu, la caisse enregistreuse envoie automatiquement les informations de vente au système de gestion des stocks, qui met à jour les quantités en temps réel. 

 


 



HAUT