Retail StoreConnexionContact 04 37 64 22 90 

Commerce de proximité et ruptures technologiques

Pendant longtemps on a dissocié les commerces de proximité et le marché web. Ceux qui décidaient de se positionner sur les deux faisaient office de précurseur. Aujourd'hui on peut apercevoir une nouvelle tendance : la présence sur le web est désormais un passage quasi obligatoire et cela peut entrainer un malaise dans la profession.

Lors d’une rencontre avec un collègue travaillant chez un éditeur de logiciel de caisse, nous avons partagé nos expériences et constaté les difficultés rencontrées par le commerce de proximité en cette année 2014.

L’une des raisons d’arrêt d’activité de certaines boutiques semble être les ruptures technologiques qui se produisent actuellement dans notre environnement. Ces dernières impliquent des investissements humains et financiers qui découragent une certaine génération de commerçants.

Big Data, Cloud et Social Network : les nouvelles tendances informatiques

Trois tendances fortes ont émergé dans le monde informatique au sens large : le Big data, le Cloud, et  le Social Network.

  • Le Big Data : selon certains analystes, la valeur opérationnelle d’une entreprise réside dans ses données et non dans les systèmes informatiques eux-mêmes. L’analyse des données (produits, historique clients, saisonnalité des achats…) permettra l’ajustement des offres proposées aux clients et cela en quasi temps réel dans le but de maximiser le chiffre d’affaire.
  • Le Cloud (ou Saas) : est l’externalisation de l’infrastructure informatique de la société. Vous confiez  la gestion de votre parc informatique (logiciels et matériels) à un tiers qui prend l’entière responsabilité de son bon fonctionnement. Vous payez pour un droit d’usage pour une période donnée.
  • Le Social Network : qui est porté par plusieurs innovations. Internet qui permet donne accès à une information en s’affranchissant  du temps et de l’espace. La téléphonie mobile et autres tablettes qui permettent mobilité, temps réel et interactivité. Ces innovations permettent la constitution de réseaux sociaux où s’expriment toutes les opinions au sein d’une agora devenue mondiale. Opinions positives ou négatives font et défont les réputations.

Un nouvel enjeu pour les entreprises : l’e-réputation

La visibilité sur Internet et les réseaux sociaux, le travail sur « l’e-réputation », ont déplacé les enjeux commerciaux de la boutique physique vers le monde virtuel où vous pouvez être vu avant de rencontrer la moindre personne, où votre offre peut être analysée avant même de franchir le pas de votre magasin.

Tout cela remet en question les anciens modes de commercialisation des biens et interpelle la plus-value du vendeur en boutique.

Ces évolutions informatiques, techniques, sociétales, comportementales, placent le commerce traditionnel, le commerce de proximité dans la nécessité de s’adapter pour ne pas mourir.

Les investissements induits par ces adaptations, l’effort de compréhension des nouvelles méthodes de vente, découragent nombre de commerçants qui préfèrent jeter l’éponge ou passer le relais à une génération plus jeune, et donc supposée plus au fait des nouvelles technologies.

Comme souvent, de nouvelles technologies sont porteuses tout autant de menaces que d’opportunités. Une nouvelle génération de commerçant est en effet en train d’émerger pour fusionner les différents modes de vente (multi canal, omni canal…) et saisir les opportunités de développement de leurs activités.



HAUT